Programme de l'édition 2017

  

Bande- annonce 2017

 

 

 

Le programme

Inscription à notre newsletter

 


BANDE ANNONCE 

Compétition Cinébanlieue 2017



CLIP 

Cinébanlieue 2017


 Télécharger le programme 2017

A+ R A-

Master Class

 Master Class Reda Kateb
   Acteur et Parrain
du festival Cinébanlieue

UGC CINÉ CITÉ PARIS 19 

Depuis 2012, Reda Kateb est le parrain de Cinébanlieue. Pour la 11ème édition du festival, il nous a fait le plaisir de partager avec nous son expérience d’acteur hors du commun.

Acteur de théâtre comme son père dans ses jeunes années, Reda Kateb se fait connaître au cinéma dans Un prophète de Jacques Audiard et accède en quelques années à une carrière internationale avec Kathryn Biglow, Ryan Gosling, Wim Wenders... Exigeant dans ses choix, insensible aux sirènes du succès à tout prix, il dit faire des films qu’il aimerait simplement bien voir. Séduit par leur univers, il a suivi de nombreux réalisateurs dans leurs premiers films : Léa Fehner, Marianne Tardieu, Hamé et Ekoué…

« Je n'ai fait ni le Conservatoire, ni une école de ce type-là. C'est avec mon père qu'ont eu lieu les premières discussions. J'étais encore au lycée, tout feu tout flamme. Jouer plutôt selon les préceptes de Brecht, qui prône la distanciation du comédien avec son personnage ? Ou ceux de Stanislavski, pour qui l'acteur doit faire appel à ses propres émotions pour un rôle ? En fait, les deux se goupillent très bien.

Diderot résume ça dans son Paradoxe sur le comédien, en posant la nécessité d'être naturel dans un univers très codifié, le « mentir vrai ». Certains acteurs ont besoin d'une méthode fixe, moi pas. Je tourne autour des rôles, je me documente, je travaille la langue, s'il y a une langue spécifique. Ou la démarche du personnage. Mais sans volontarisme, sans avoir conscience de faire mes devoirs. C'est une immersion douce.” 


MASTER CLASS REDA KATEB

Suivie
de la projection de 

 

PITCHOUNE

DE REDA KATEB

 FRANCE /FICTION /2015 /23’/31 JUIN FILMS

AVEC PHILIPPE REBBOT ET REDA KATEB

Deux frères, Mathias et Karim, tiennent un espace animation-garderie dans un Salon Porte de Versailles. Depuis des années, ils vivent de spectacles pour enfants, mariages, arbres de Noël... Mais Karim en a marre de faire le clown. Aujourd’hui, il va l’annoncer à Mathias. Ce sera leur dernière animation.

  

 

ÉDITO 2016  SWAG ATTITUDE

 

Avoir le swag, c’est savoir tout autant se distinguer dans sa manière d’être que de se vêtir, s’inventer un personnage hors-normes, inventer pour soi-même un espace de liberté qui permet d’échapper aux assignations sociales et aux préjugés.

La Swag attitude, c’est le credo des collégiens Séquano-Dyonisiens de Swagger d’Olivier Babinet qui ouvre cette année notre 11e édition, le 9 novembre à l’Ecran de Saint-Denis. C’est aussi celui des jeunes marseillais qui défient la loi et la peur en plongeant de la corniche dans le film solaire de Dominique Cabrera, Corniche Kennedy. Une belle jeunesse en somme, fière et malicieuse, qui fait la nique au vent mauvais.

Nous sommes heureux cette année d’accueillir le réalisateur Philippe Faucon (César du meilleur film pour Fatima) qui présidera le jury de notre compétition Cinébanlieue - Talents en Court - avec 9 films en compétition qui seront présentés à l’UGC Ciné cité 19, le 17 novembre. Cette année, le Grand prix Cinébanlieue est doté par la société de production 3B productions et c’est sa directrice, Muriel Merlin, membre du jury, qui remettra le Grand Prix de 1 5000 €.

Mettre en lumière les jeunes talents au-delà de cette compétition, c’est depuis toujours l’enjeu de notre festival et vous pourrez ainsi découvrir 14 autres films courts lors de nos 3 séances Cinécourts comme le nouveau documentaire d’ Alice Diop Vers la tendresse. Après La mort de Danton, Alice Diop nous offre ici un film détonnant dans sa forme comme dans son propos que nous sommes fiers de vous montrer.

Et le long alors, me direz-vous ? Dans le souci d’accompagner plus avant dans leurs parcours professionnels les jeunes talents, nous inaugurons cette année du Court au Long, un nouveau dispositif d’aide aux jeunes réalisateurs repérés lors du festival et des Talents en Court au Comedy Club.

Les candidats sélectionnés viendront défendre leur premier projet de long-métrage au Comedy Club devant des producteurs et distributeurs qui sont en recherche de nouveaux auteurs. Ouvrir des portes, créer des ponts, nous espérons vivement que cette rencontre sera fructueuse pour les uns comme pour les autres.

Nous avons eu cette année un vrai coup de cœur pour un film qui n’est pas encore distribué en France et que nous vous invitons à venir découvrir en exclusivité : l’excellent Wùlu de Daouda Coulibaly, un thriller haletant dans le Mali contemporain, porté par le charismatique Ibrahim Koma.

En prémices à notre soirée de clôture du vendredi 18 novembre, à l’UGC Ciné Cité Paris 19, notre parrain Reda Kateb, toujours plus, investi à nos côtés, viendra témoigner de son parcours et de son expérience et échanger avec vous.

La remise des prix sera suivie cette année de la projection en avant-première du très attendu Patients de Mehdi Idir et Grand Corps Malade, en présence des réalisateurs.

Nous vous souhaitons dès maintenant un très bon festival !

 


 

BANDE-ANNONCE COMPÉTITION TALENTS EN COURT 2016  

BANDE-ANNONCE CINÉBANLIEUE 

11e édition

 

REMISE DES PRIX 
 

GRAND PRIX CINÉBANLIEUE

Doté de 15 000 € par 3B productions et le CNC (bourse des festivals)

PRIX FRANCE TÉLÉVISIONS

Achat et diffusion du film sur France télévisions 

PRIX SACD

Bourse d’une valeur de 2000 € à l’auteur 

PRIX D’INTERPRÉTATION FÉMININE

PRIX D’INTERPRÉTATION MASCULINE

 

Vous pouvez découvrir le palmarès,

en cliquant sur l'image du Jury Cinébanlieue 2016 ci-dessous !

 

 

TÉLÉCHARGER LE PROGRAMME

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?

Créé en 2006, un an après les révoltes sociales qui ont embrasé les périphéries des grandes villes, le festival Cinébanlieue est né du constat qu’il n’existait pas de grandes manifestations consacrées à la banlieue vue sous l’angle de sa richesse sociale, culturelle et économique. Celui-ci entend prouver que la représentation de la banlieue et de ses habitants ne se résume pas à ce que les médias veulent bien montrer.

Ce festival offre une toute autre vision de ce qu’est la banlieue. Il s’agit principalement de montrer cet espace comme étant un lieu d’inspiration et d’épanouissement artistiques, et non plus comme source de tensions et de destruction. Aux côtés d’une sélection de films en compétition, il propose un panorama de films sur un thème d’actualité ; chaque année un cinéaste français ou étranger est choisi pour être l’invité d’honneur.

Calendrier des évènements